Solidarité et Répression: « Le sou du soldat »

Crée par la CGT, il s’agissait de l’envoi au soldat d’une petite somme alimentée par la caisse du « sou du soldat ».
Avant la guerre, 51 camarades, dont J Batas le secrétaire de la CGT Malouine, furent poursuivis et enfermés pour le « sou du soldat » au motif qu’on avait trouvé dans le paquetage d’un conscrit, un mandat de 5 francs signé de Batas.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.